Lyon, gain de cause pour la lyonnaise qui ne supportait plus la grande roue.

Début décembre une habitante de la place Bellecourt avait attaqué la ville de Lyon, excédée par les nuisances de la Grande Roue installée 100 jours par an sur la place Bellecourt. Le tribunal administratif, après avoir constaté l’ensemble des troubles occasionnés a condamné la ville de Lyon a verser 12.000 euros à la plaignante considérant que le fonctionnement de la grande roue, son amplitude horaire et son important dispositif lumineux, était au delà de ce qu’un riverain devait normalement supporter.

Source LyonMag